That’s it, I blew my twenty eight candles a few days ago, and It really scared me to be honest. I get closer and closer to my dirty thirty, and so It is naturally time for me to start kind of a rewind of what I accomplished until now.

I feared it, and you know what, It was a pure moment of joy. To me, It was like when I turned twenty fives, I was absolutely terrified about the ‘beginning of oldness’ thing.  But, It’s a society fact, we are all obsessed about youth and what we look like.

And so, If I have to highlight one thing the past year taught me is that numbers are just numbers. What is important to me now, is that each year I have an incredible chance to be able to blow my candles, in a way that, I am blessed enough to had the chance to live another year, in health, with my loved ones. This is the things that I cherish the most. We do not consider seriously the chance we have, to be able to grow old, it’s a privilege. The eternal youth is a chimera brought to us by the consuming society.

So by now, I decided to take each year in the best or the worst it will comes to me, and to always, always, be the better version of myself, every single day. Yes, it could sound a little bit cliché but it is really a goal for me.

Trough my periods of crisis and complete freak out, when it comes to think about my futur, I take a moment to think of what I have been going trough, bad or good, and I realise that everything happened the best way possible. And God, it feels so good. Take a deep breathe, the first step is the hardest one.

For this new year that blessedly come to me, I decided to continue to be the better version of myself, find my inner peace, take risks, leave more often my confort zone, and build my vision of a happy life. It comes with small resolutions. It’s a long journey, but It really worth the pain.

 

// Ça y est, j’ai fêté mon vingt-huitième anniversaire il y a quelques jours, et ça me foutait sacrément la trouille pour tout vous dire. Je me rapproche doucement de la trentaine et forcément je commence à dresser le bilan de tout ce que j’ai accompli jusqu’ici. 

Je l’ai redouté, et puis finalement je le vis plutôt bien. C’est comme lorsque j’ai passé le cap des vingt cinq ans, le début de la vieillesse, le fameux, « mince j’ai un quart de siècle ! » qu’on s’est toutes dit ! Mais si je devais retenir une chose que ces dernières années m’ont apprise, c’est la chance que j’ai de pouvoir souffler mes bougies chaque année. Vieillir est une chance, on a tendance à l’oublier. 

J’ai donc décidé de vivre chaque année pleinement dans le meilleur qu’elle a à m’offrir. De profiter de chaque année pour dresser un mini bilan et devenir une meilleure version de moi-même. Oui, oui c’est très cliché. J’ai eu des périodes de doutes et des crises d’angoisses violentes quand je pensais à mon avenir, il m’arrive encore d’avoir de grosses remises en question, et c’est normal ! Elles nous permettent d’évoluer, le tout est de ne pas se laisser submerger par ce genre d’émotion. La méditation  est, par exemple, quelque chose qui fonctionne pour me calmer. Je réfléchis à tout ce que j’ai traversé dans le bon comme dans le mauvais, et finie souvent par me rendre compte que tout s’est passé de la meilleure façon possible. Et si vous saviez comme c’est apaisant. Le pire pour moi c’est de toujours ressasser le passer, me dire que j’aurai pu mieux faire, et me laisser ronger par la culpabilité. Nous somme nos pires critiques, nos premiers ennemis. Si on devenez notre meilleur ami ? Il faut savoir lacher prise parfois, le premier pas est le plus difficile.

Alors pour cette nouvelle année qui m’est offerte, je vais continuer a m’améliorer, trouver ma paix intérieure, prendre des risques car c’est en dehors de notre zone de confort que la magie opère. C’est un long voyage, mais il en vaut tellement la peine !

BodysuitTobi / Jeans – Zara

  • Comments ( 0 )

  • Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

TOP